Voici pourquoi Suez est beaucoup plus avantageux

Par Ndeye Boury Dia - 8 novembre, 2019 - 14:36

Suez a remporté le marché de distribution de l’eau au détriment de la Sde qui en détenait le monopole. C’est à la suite d’une soumission dûment diligentée par l’Etat que Suez a légalement gagné ce marché non sans se heurter à une sorte de diabolisation de la part de son concurrent qui ne cesse de lui mettre des bâtons dans les roues.

Mais au regard de l’offre qu’il a offert par rapport à ses partenaires au développement, c’est aujourd’hui plus que jamais que les Sénégalais se sont rendus compte des avantages qu’ils bénéficient contrairement avec la Sde.

D’abord, il importe de livrer les statistiques sur la répartition des actions de Suez avec ses partenaires comparées à celles de la Sde. L’Etat du Sénégal a bien pesé le pour et le contre de ce marché qu’il aurait attribué à Suez.

En effet du point de vue des parts de marché, la Sde détenait 58% des parts. 32% des actions étaient partagés par le secteur privé sénégalais entre Mansour Kama, Félix Sanchez, Bounama Fall, Yoro Fall et Aliou Sow. Le personnel pour sa part possédait 5% tandis que l’Etat du Sénégal se contentait seulement de 5%.Comparé à la clé de répartition de Suez, la différence est énorme. Suez détient 45% des parts, 5% pour le personnel, 25% pour l’État et 25% au secteur privé sénégalais.

Un partage qui, à coup sûr, profite plus aux Sénégalais qu’auparavant. Il est également relevé que des discussions sont en cours avec le personnel qui réclame plus que les 5% qui lui ont été cédés. Mais pour l’heure, l’identité d’aucun des actionnaires du secteur privé sénégalais n’a été divulguée.

Les statistiques sur les pourcentages des actions sont non seulement avantageuses pour l’Etat du Sénégal mais aussi pour le personnel qui travaille avec Suez. Mais nonobstant le marché qui lui a été attribué, Suez ne cesse d’essuyer des attaques de la Sde qui cherche par tous les moyens à le discréditer aux yeux des Sénégalais.

Mais tout ce qu’elle fera ne sera que chimère car les Sénégalais se retrouvent mieux avec Suez qu’avec l’ancien concessionnaire. Ce sont les réalités du marché qui l’imposent. Il n’y pas d’autres issues pour la Sde que d’accepter son sort. La loi du marché étant par essence implacable.

 

 

Assane SEYE

Le saviez-vous ?

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...