USA : retour du 737 MAX chez American Airlines et des passagers dans les aéroports

Par ediallo - 29 décembre, 2020 - 09:13

La compagnie aérienne American Airlines remet aujourd’hui en service commercial ses Boeing 737 MAX, la première à le faire aux Etats-Unis depuis mars 2019. Les aéroports du pays ont enregistré dimanche le plus grand nombre de passagers depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Ce 29 décembre 22020, pour la première fois depuis mars 2019 et l’immobilisation au sol de tous les MAX dans le monde suite à deux accidents ayant fait 346 victimes chez Lion Air puis Ethiopian Airlines, des passagers américains payants remettront à bord d’un monocouloir remotorisé.

American Airlines opèrera une de ses sept rotations entre Miami et l’aéroport de New York-LaGuardia en 737 MAX 8, configuré pour accueillir 16 passagers en Première classe et 156 en Economie (dont 30 en Main Cabin +). Le départ de l’appareil immatriculé N314RH est programmé à 10h32 pour arriver à 13h30, le vol retour décollant à 14h30 pour se poser en Floride à 17h44.

La même rotation est programmée tous les jours jusqu’au 4 janvier 2021 ; d’ici fin février, American Airlines prévoit d’opérer jusqu’à 91 vols par jour en MAX 8. Elle en a reçu 31 à ce jour, dont six livrés depuis le 10 décembre, sur les 100 commandés.

La compagnie de l’alliance Oneworld, qui avait au début du mois opéré un vol avec invités (dont ses dirigeants) en 737 MAX, souligne que si un client ne souhaite pas voler en 737 MAX, « il n’est pas obligé de le faire.

En plus de l’élimination des frais de modification pour la plupart des clients annoncée en août 2020, dans l’immédiat, nous offrirons une flexibilité supplémentaire pour garantir que nos clients puissent être facilement réinstallés s’ils préfèrent ne pas utiliser ce type d’avion.

Et si leur type d’avion passe un jour à un 737 MAX, la flexibilité dont nos clients auront besoin pour se sentir à l’aise est sans fin ». Les passagers concernés peuvent:

  • Réserver à nouveau sur le prochain vol disponible dans la même cabine – gratuitement.
  • Annuler leur voyage et recevoir des crédits de voyage échangeables avec American Airlines.
  • Modifier leur itinéraire dans un rayon de 500 miles sans frais supplémentaires s’il n’y a pas de vol alternatif American Airlines disponible pour les amener à destination.

Un sondage Reuters-Ipsos publié lundi montre par ailleurs que si les Américains sont avec le temps qui passe moins familiers avec deux accidents mortels du 737 MAX (39%), s’ils sont mis au courant de ces catastrophes, plus de la moitié disent qu’ils « éviteront probablement l’avion ».

57% des personnes interrogées ont déclaré qu’ils ne voleront probablement pas dans un Boeing 737 MAX, tandis que 37% ont déclaré qu’ils le feraient probablement une fois que l’appareil a volé six mois (sans nouveau problème).

Parmi ces répondants, 73% ont correctement identifié Boeing comme le fabricant de l’avion impliqué dans les accidents, contre 82% qui disaient la même chose dans le sondage similaire de mai 2019.

« Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec les régulateurs mondiaux et nos clients pour soutenir la remise en service en toute sécurité de la flotte dans le monde entier », a déclaré un porte-parole de Boeing à l’agence en réponse au sondage.

Les aéroports des USA ont en tout cas battu dimanche un nouveau record de fréquentation depuis le début de la crise sanitaire : selon la TSA, 1.284.599 passagers sont passés par les contrôles de sécurité le 27 décembre, la sixième fois en dix jours que ce trafic dépasse le million de personnes.

Environ 2,4 millions de personnes ont pris l’avion le weekend dernier, en plus des 6 millions enregistrés du 15 au 23 décembre (ils n’étaient qu’un peu plus de 616.000 le jour de Noël).

François Duclos

Le saviez-vous ?

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...