Un cargo électrique... sans équipage

Par ediallo - 31 août, 2021 - 19:56

Le fabricant norvégien d’engrais Yara International a mis en service de façon expérimentale un nouveau cargo électrique autonome, qui transportera des produits entre les ports de Brevik et Larvik, en Norvège.

Le Yara Birkeland, construit par Vard Group et équipé par Kongsberg Maritime, possède sept mégawattheures de batteries (l’équivalent de près de 150 fois la capacité une Renault Zoe).

A noter que 98 % du mix norvégien est d’origine renouvelable. Sans équipe de navigation, le navire sera contrôlé depuis trois stations de contrôle à terre. L’automatisation de son chargement et déchargement est également à l’étude.

D’une capacité d’une centaine de conteneurs et d’une longueur de 80 mètres, le Yara Birkeland permettra d’éviter 40.000 voyages de camions diesel par an, selon l’entreprise.

Le fabricant d’engrais possède également un drone géant qu’entre son usine de Porsgrunn (sud de la Norvège) et les ports voisins de Brevik et Narvik (soit une distance d’environ 25 kilomètres par la route).

STRATÉGIES LOGISTIQUE

Le saviez-vous ?

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...