Thierry Mallet réclame un fonds européen de soutien au transport public

Par thierno - 28 avril, 2020 - 20:37

Alors que le Premier ministre doit annoncer tout à l’heure les modalités du déconfinement à partir du 11 mai, le secteur du transport public s’active pour plaider sa cause.

Les mesures qui s’annoncent d’ores et déjà difficiles à mettre en place pour assurer la sécurité sanitaire des usagers et des salariés se doublent de perspectives sombres pour le secteur qui ne devrait pas connaître un retour à la normale avant longtemps.

Les opérateurs de transport public sont non seulement confrontés à une chute sans précédent de leur fréquentation (-80 à 90 % du trafic selon les villes) mais doivent aussi assumer des coûts fixes importants pour maintenir leurs équipements.

Autre menace à venir : la baisse drastique de leurs moyens financiers liés au versement mobilité avec le développement massif du chômage partiel. D’où « un effet de ciseau financier redoutable », explique dans une tribune publiée sur Linkedin Thierry Mallet, le PDG de Transdev.

Une remise en cause durable du modèle économique

Malgré le déconfinement, les recettes des transporteurs devraient rester très basses du fait d’une moindre fréquentation liée à une reprise progressive des activités économiques et sans doute aussi d’une tendance des usagers à se reporter sur d’autres modes. « Les coûts resteront significativement plus élevés avec la nécessité de proposer une offre capacitaire suffisante pour maintenir des distances barrières acceptables, y compris avec le port des masques obligatoires pour tous, et la poursuite des actions de protection des personnels, de désinfection quotidienne, d’information qui vont nécessiter des investissements en personnels et en matériel supplémentaires », écrit Thierry Mallet.

« Cette situation financière critique va mettre l’ensemble des réseaux de transports publics dans des situations très difficiles et encore pour plusieurs mois », ajoute-t-il. De leur côté les collectivités locales, autorités organisatrices des transporteurs seront aussi affectées par la baisse de leurs recettes fiscales.

Pour soutenir le secteur des transports publics, le PDG de Transdev plaide pour la mise en place de « façon urgente » d’un fonds de soutien à l’activité des transports publics eu Europe. D’autres pays l’ont déjà fait. « Aux Etats-Unis, le fonds de protection contre le coronavirus va dédier au transport public 25 milliards de dollars.

La seule autorité new-yorkaise, la Metropolitan Transportation Authority particulièrement touchée par la crise, recevra 4 milliards de dollars de financement. Au Royaume-Uni, dans le cadre des mesures d’urgence annoncées par le ministère des Transports, un plan massif de soutien aux transports publics (train et bus) a été mis en place afin d’assurer la continuité de service des opérateurs de transports », rappelle Thierry Mallet pour qui le Green Deal doit rester la priorité de l’Europe.

M.-H. P. 

Le saviez-vous ?

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...