SNCF, La Poste : les défis du monde d’après

Par thierno - 23 septembre, 2020 - 11:37

Les deux entreprises publiques historiques doivent s’adapter à un monde économique qui se transforme rapidement. Et faire face à la concurrence.

S’ils se rejoignent sur l’ambition de verdissement de l’économie voulue par le gouvernement, les deux groupes publics SNCF et La Poste (détenue par la Caisse des Dépôts à hauteur de 66 %, et l’État à hauteur de 34 %) feront aussi face dans les mois à venir aux défis d’une concurrence de plus en plus pressante dans le monde d’après l’épidémie de Covid-19.

Retrouver les voyageurs

Dans une interview pour Les Échos en fin de semaine, le nouveau patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, a reconnu que l’affluence sur ses lignes n’avait pas rattrapé le niveau d’avant-pandémie. Une partie de la clientèle d’affaires du TGV a opté pour du télétravail et dans les TER le recul est de « 30 à 40 % » du fait d’un retour en force de la voiture individuelle.

Améliorer la relation clients

La SNCF est également attendue dans sa relation avec les clients. Depuis la fin du confinement, le groupe a multiplié les communications autour des conditions d’annulation pour inciter les usagers à réserver.

Et une autre révolution se préparerait, selon Jean-Pierre Farandou. « Nous devons réfléchir à une évolution de notre politique tarifaire, plus simple […] Même si, objectivement, l’image ne reflète pas la réalité, la perception c’est que le TGV est cher et c’est un problème », a-t-il expliqué dans Les Échos.

Depuis les années 1990, la SNCF a en effet abandonné la tarification au kilomètre avec le développement du TGV pour une pratique dite de yield management (le management du rendement). Les tarifs sont calculés en fonction de l’offre et de la demande et évoluent à mesure que les départs approchent.

A La Poste, l’ambition est de rester leader dans la livraison des colis avec Colissimo. En améliorant le service. « Avant le confinement, notre taux d’erreurs de livraison était de 1 %. Sur 2 millions de colis, ça fait 20.000 clients mal servis par jour, ça n’est pas satisfaisant », expliquait Xavier Mallet, le directeur général de La Poste dans les colonnes du Parisien/Aujourd’hui en France.

Dans la logistique, le kilomètre le plus difficile est le dernier, notamment dans les grandes villes : un défi porté par Urby, une filiale de La Poste (lire ci-dessous). Le groupe travaille aussi à la réduction de 10 % de la taille des colis afin qu’un plus grand nombre puissent être glissés dans les boîtes aux lettres.

Face à la concurrence

La libéralisation du marché ferroviaire dès 2020 reste le premier des défis pour la SNCF, expliquait Jean-Pierre Farandou à l’Assemblée nationale cet été. Il compte sur son expérience à la tête de Keolis (une branche de la SNCF) pour y faire face. Keolis réalise en effet déjà près de la moitié de son chiffre d’affaires en zone de concurrence, à l’étranger.

Le groupe a d’ailleurs annoncé lundi l’obtention du contrat d’exploitation et de maintenance du réseau ferroviaire d’Adélaïde (Australie), attribué pour la première fois à un opérateur privé.

Le verdissement

Enfin, le tournant vert de l’économie édicté par le gouvernement par le plan de relance, doit aussi passer par la SNCF. D’autant que 4,7 milliards des 100 milliards du plan sont prévus en soutien au secteur ferroviaire.

« Le train pollue dix à vingt fois moins que les autres modes de transport et il consomme six fois moins d’énergie à la tonne et aux voyageurs transportés », avance Jean-Pierre Farandou comme argument massue.

Un verdissement qui concerne aussi La Poste qui revendique aujourd’hui la première flotte électrique au monde avec 40.000 véhicules. Et va lancer une grande campagne de communication dans les prochains jours.

Echos 

Le saviez-vous ?

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...