Réchauffement Climatique : Les pays africains doivent y consacrer près de 9% de leur PIB selon Ramaphosa

Par Mamadou - 13 février, 2020 - 14:12

2 à 9 % du PIB des pays africains seront consacré aux mesures de gestions des évènements climatiques extrêmes. L’annonce a été faite par le président sud-africain Cyril Ramaphosa au cours de la 33e session de l’Assemblée de l’Union Africaine. Des mesures accrues seront prises afin de s’adapter au réchauffement climatique d’après le responsable.

Cependant, le président Ramaphosa estime qu’il est injuste et insoutenable de demander aux pays africains de continuer à porter ce poids seul et que « L’adaptation est une responsabilité globale »

La sècheresse, les situations extrêmes de chaleur, et les inondations sont de plus en plus fortes en  Afrique.

« Nos citoyens comptent sur nous pour assurer leur santé, leur bien-être et leur sécurité face à ces changements rapides des conditions climatiques. Seules des nations travaillant ensemble peuvent faire efficacement face au changement climatique et à ses conséquences », a sommé Cyril Ramaphosa, avant de rappeler l’importance du continent à parler d’une seule voix pour que la question du climat soit une des priorités continentales.
 

Le saviez-vous ?

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...