Qatar Airways a rapatrié plus de 150 000 marins durant la pandémie

Par ediallo - 30 novembre, 2020 - 08:05

Qatar Airways travaillé en étroite collaboration avec les gouvernements et l’industrie maritime pour opérer des centaines de vols charters et réguliers afin de rapatrier plus de 150 000 marins ces derniers mois.

En raison de la fermeture des frontières partout dans le monde durant la pandémie de Covid-19, le transport maritime était aussi à l’arrêt.

Bloqués aux quatre coins du monde, des équipages de bateaux ont été ramenés chez eux ou à leurs ports d’attache par Qatar Airways, grâce à son réseau mondial de plus de 100 destinations.

En outre, la compagnies qatarie a apporté son soutien à l’industrie maritime en facilitant les changements d’équipage, notamment avec des vols réguliers vers les aéroports de Cebu et Clark aux Philippines (une grande partie des marins sont originaires des Philippines).

La compagnie qatarie a aussi été amenée à exploiter des vols charters pour les travailleurs maritimes vers de nombreuses destinations non desservies auparavant, notamment Abidjan en Côte d’Ivoire, Bridgetown à la Barbade, Lomé au Togo, Port of Spain à Trinidad et Tobago, et Port Moresby en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Pour fidéliser cette clientèle, Qatar Airways a récemment créé un salon dédié à l’aéroport international Hamad de Doha.

Les marins et les travailleurs offshore peuvent ainsi s’y détendre en attendant leur vol, bénéficiant d’un confort équivalent à celui offert aux voyageurs d’affaires.

En plus d’une sélection internationale de nourriture et de rafraîchissements, les marins bénéficient également d’un accès illimité au Wi-Fi, de douches, d’un espace télévision, de livres et journaux et d’un centre d’affaires.

Ricardo Moraes

Le saviez-vous ?

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...