Opération Marhaba: « Le Maroc a porté un coup à 1,15 milliard d’euros à l’Espagne »

Par ediallo - 10 juin, 2021 - 07:37

La Razon évalue le manque à gagner global de la suppression de l'étape espagnole de l'opération Marhaba, à 1,15 milliard d'euros dont 500 millions comme chiffre d'affaires de la traversée du Détroit.

Les estimations suggèrent que le passage annuel des Marocains laisse en Espagne environ 1.150 millions d’euros de dépenses de nature : hôtels, nourriture, billets de ferry, stations-service… « De l’argent qui cette année s’évaporera totalement », écrit La Razon.

Pour certains secteurs, comme le transport maritime , la perte est plus qu’importante. Comme le disait le directeur commercial de la société FRS sur Antena 3 Noticias, « au niveau de la facturation, l’opération de traversée du détroit représente à elle seule 500 millions d’euros « .

Une activité se développe autour de ces bateaux qui sera elle aussi sérieusement impactée. « Chaque escale d’un navire dans un port génère des milliers d’euros de chiffre d’affaires dans de nombreux secteurs : le pilote, le remorqueur, le fournisseur.

Celui qui collecte les déchets, la blanchisserie, tout un amalgame de sociétés de services », a expliqué à EFE Manuel Piedra, président d’Aesba, l’association des entrepreneurs des services portuaires de la baie d’Algésiras.

« Dans le même sens que Piedra, le chef de la Fédération des services citoyens des commissions ouvrières de Campo de Gibraltar, Miguel Alberto Díaz, a assuré que la mesure « prolonge la situation déchirante vécue par des centaines d’entreprises et met en danger le présent et l’avenir de milliers d’emplois dans les ports, y compris le personnel de la flotte et des terres des compagnies maritimes, l’assistance aux passagers, les autorités portuaires.

Les agences de voyages, le transport routier, l’amarrage, l’accueil, les stations-service et ainsi de suite une longue liste de familles qui craignent pour leur avenir », conclut le journal.

medias24 

 

Le saviez-vous ?

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...