Maroc : 374 millions de dollars de chiffre d’affaires pour les chemins de fer en 2019

Par thierno - 21 avril, 2020 - 10:48

Le transport ferroviaire au Maroc a le vent en poupe. L’Office national des chemins de fer (ONCF) a réalisé, au titre de l’exercice 2019, un chiffre d’affaires global de 3,764 milliards de dirhams ($374 millions), en augmentation de 9,3% en glissement annuel.

Le communiqué sur ses résultats annuels de 2019 montre que c’est le trafic passager qui a été le plus dynamique l’année dernière avec un chiffre d’affaires à la hausse de 35,3%, s’établissant à 1,664 milliard de dirhams ($165 millions). Les résultats financiers du trafic fret ont toutefois connu une contraction de 4,5% avec un chiffre d’affaires de 1,790 milliard de dirhams ($179 millions).

« L’année 2019 a été riche et intense en activités et événements », souligne l’ONCF dans son communiqué précisant que l’année qui s’est achevée a été marquée par la mise en exploitation des projets structurants achevés fin 2018, notamment le train à grande vitesse « Al Boraq » entre Tanger et Casablanca, le doublet complet entre Casablanca et Marrakech, l’augmentation de la capacité et de la robustesse de la ligne Kenitra – Casablanca, ainsi que les gares « nouvelle génération ».

Il faudrait toutefois s’attendre à des résultats financiers à la baisse cette année avec l’apparition de la pandémie de Covid-19. Depuis le 23 mars, l’ONCF a, en effet, suspendu ses trains « grandes lignes » et a réduit le trafic des TNR (trains navettes rapides). Les gares Rabat-Agdal et Salé-Tabriquet ont été fermées ce weekend afin de limiter la propagation de la pandémie.

Romuald Ngueyap

Le saviez-vous ?

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...