Logistique urbaine : livraisons en horaires décalés, une expérimentation probante à Paris

Par ediallo - 12 octobre, 2021 - 20:15

Tester sur un arrondissement la livraison en horaires décalés en vue d'élargir l’expérience à tout le territoire parisien. C'est ce qui a été réalisé entre mai et septembre 2021, orchestré par le Club Déméter dans le 13e, sur une dizaine de points de vente. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Car au vu de l'expérimentation, des investissements, humains et matériels, sont nécessaires. Les résultats étaient divulgués le 6 octobre et sont plutôt concluants, avec - 8  % d’émissions de GES et - 18 % de congestion.

Livrer sans déranger, ou du moins avec un minimum de nuisances pour les riverains et les usagers, de façon durable… les résultats de l’expérimentation de livraison menée entre 22 h 00 et 7 h 00 dans le 13e arrondissement de Paris entre mai et septembre dernier portant sur 635 livraisons, dont 30 % en horaires décalés, et une dizaine de points de vente, sont plutôt encourageants, avec - 8 % d’émissions de GES (gaz à effet de serre) et - 18 % de congestion.

Ils étaient présentés le 6 octobre devant les représentants de la mairie de Paris. Il s’agissait de mesurer l’impact sonore et environnemental des activités, mais également d'identifier les freins et atouts de ces livraisons effectuées en horaires décalés, soit tard le soir et tôt le matin. Le Club Déméter a organisé cette opération qui a engagé des partenaires aussi bien publics que privés :

  • Certibruit pour les mesures acoutisques et l’identification de l’origine des bruits ;
  • Bruitparif, qui a équipé les sites de méduses (capteurs sonores) ;
  • 162 enseignes (Auchan, Biocoop, Carrefour-Market et City, Martin Brower, Naturalia et Monoprix, Casino, librairie Jonas, Picard, des cafés hôtels restaurants livrés par C10 et Pomona) ;
  • la Ville de Paris et la mairie du 13e arrondissement.

Pertinence et coûts

Il s’agissait aussi d’analyser la pertinence de mettre en place une nouvelle organisation en matière de livraison puisqu’elle a un coût matériel et humain, celui d’investir dans des poids lourds répondant aux normes PIEK (moins sonore) et du matériel silencieux d’une part, et de mobiliser et former du personnel aux nouveaux équipements d'autre part.

D'autant que les véhicules utilisés roulaient aux énergies alternatives (biométhane, B100, GNC). Tous les conducteurs et réceptionnaires avaient été formés, ou tout au moins sensibilisés au respect de la chaîne du silence, de même de que toutes les parties prenantes avaient été informés.

Pour la période de test, les entreprises ont décalé leurs horaires de livraison. Mais quels sont les leviers pour ces acteurs économiques ? Le jeu en vaut-il la chandelle ? La liste des avantages est alléchante : des tournées optimisées sur des routes moins saturées, donc à des horaires plus fiables, un accès au magasins plus aisé, une mise en rayon avant l’arrivée des clients, un personnel moins stressé, et au final moins de pollution.

Des tournées diminuées d'une heure

Bilan de l’expérimentation, les indicateurs  environnementaux – distances moyennes, tailles des véhicules, énergies, temps d’arrêt de livraison, consommation du carburant, mètres carrés utilisés, temps de la tournée – ont permis de faire des modélisations d’impacts sur les gaz à effets de serre et sur la congestion.

Les temps de tournée ont ainsi diminué d’une heure en livraison de nuit, la durée d’arrêt a été raccourcie de 10 minutes.

"Ce pilote est en quelque sorte un accélérateur de changement et porte une reconnaissance des engagements des entreprises en faveur de motorisations plus vertueuses, de pratiques plus conformes au cadre de vie des riverains", souligne David Belliard, adjoint à la Maire de Paris en charge de la transformation de l’espace public, des transports, des mobilités, du code de la rue et de la voirie.

MARIE-HELEN GALLON

Le saviez-vous ?

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...