Les frontières du Maroc rouvriront le 15 juin

Par ediallo - 7 juin, 2021 - 08:03

Les restrictions de voyage au Maroc liées à la pandémie de Covid-19 vont être progressivement levées à partir du 15 juin, avec deux listes distinctes – la première incluant l’Union européenne entre autres, dont les passagers touristes compris devront avoir un certificat de vaccination et/ou un résultat négatif de test PCR datant de moins de 48 heures.

Refermées depuis début mars suite à la découverte du variant britannique dans le Royaume (la liste de pays vers et depuis lesquels les vols étaient suspendus a concerné jusqu’à une quarantaine de pays dont la France, la Belgique et la Suisse), les frontières marocaines se rouvrent au trafic aérien régulier.

« Sur la base des indicateurs positifs de la situation épidémiologique dans le Royaume du Maroc et de la baisse du nombre des cas d’infections au nouveau coronavirus, notamment après l’élargissement des campagnes de vaccination dans notre pays.

Les autorités marocaines ont pris de nouvelles mesures progressives afin d’assouplir les restrictions sur le déplacement des voyageurs désirant accéder au territoire national », résume un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié dimanche.

A partir du 15 juin 2021, cette réouverture progressive des arrivées dans les aéroports du Maroc est organisée en deux listes :

La liste A compte « tous les pays ayant des indicateurs positifs » dont ceux de l’Union européenne : les voyageurs devront présenter un certificat de vaccination et/ou un résultat négatif de test PCR passé moins de 48 heures avant le décollage.

Et ce qu’ils soient des ressortissants marocains, des étrangers établis au Maroc, ou des citoyens de ces pays ou étrangers y résidant.

Les titulaires des certificats de vaccination étrangers « bénéficieront des mêmes avantages accordés par le certificat de vaccination marocain aux citoyens marocains sur le territoire national ».

Rappelons que la France en particulier a classé le Maroc dans sa propre liste orange ; les vaccinés pourront venir sur présentation d’un test PCR de 72 heures ou antigénique de moins de 48 heures ; les non-vaccinés auront besoin en outre d’un motif impérieux, et un auto-isolement de sept jours sera exigé.

La liste B inclut les autres 74 pays avec « une propagation des variants ou l’absence de statistiques précises sur la situation épidémiologique » : les passagers devront avoir reçu une « autorisation exceptionnelle », présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures, et seront soumis à un isolement de 10 jours à l’arrivée.

Cela concerne les voyageurs en provenance de l’Afghanistan, l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Angola, l’Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, le Bénin, la Bolivie, le Botswana, le Brésil, le Cambodge, le Cameroun, le Cap Vert, le Chili, la Colombie, le Congo, la Corée du Nord, Cuba, les Emirats Arabes Unis, Eswatini, le Guatemala, Haïti, le Honduras, l’Inde, l’Indonésie, l’Iran, l’Irak, la Jamaïque, le Kazakhstan, le Kenya, le Koweït, le Lesotho, la Lettonie, le Liberia, la Lituanie, Madagascar, la Malaisie, le Malawi, les Maldives, le Mali, l’île Maurice, le Mexique, la Namibie, le Népal, le Nicaragua, le Niger, Oman, l’Ouganda, le Pakistan, le Panama, le Paraguay, le Pérou, le Qatar, la République Centrafricaine, la RDC, les Seychelles, le Sierra Leone, la Somalie, le Soudan, le Soudan du Sud, le Sri Lanka, la Syrie, la Tanzanie, le Tchad, la Thaïlande, le Togo, l’Ukraine, l’Uruguay, le Venezuela, le Vietnam, le Yémen, la Zambie et le Zimbabwe.

Ces deux listes seront actualisées « régulièrement au moins deux fois par mois selon le besoin », précisait hier le ministère des Affaires étrangères.

Les rapatriements par voie maritime des résidents marocains de l’étranger, dans le cadre de l’opération « Marhaba 2021 », reprendront également le 15 juin au départ des ports de Sète et Gênes, avec test PCR négatif avant l’embarquement ; un deuxième test sera passé durant la traversée.

Le Maroc avait déjà assoupli les conditions de voyage sur les lignes intérieures, et a lancé son propre passeport vaccinal pour les déplacements à l’étranger. Plus de 9 des 36 millions d’habitants du Royaume ont déjà reçu une première injection de vaccin, et plus de 5,8 millions les deux injections.

François Duclos

Le saviez-vous ?

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...