Les étudiants planchent sur la sécurisation des chaînes de produits sensibles

Par ediallo - 4 avril, 2021 - 12:57

Pour cette nouvelle édition des MasterClass organisée par l’AFT qui s’est tenue à l’université de Rennes, en présentiel après les sessions de Paris et d’Aix-en-Provence qui avaient dû se tenir en distanciel, les étudiants se sont inspirés d’un sujet d’actualité, la problématique de la distribution des vaccins.

Après l'impact du Covid-19 sur la mondialisation à Aix, il s'agit de la dépendance à des pays en matière d’approvisionnement, cybercriminalité ou encore vol de fret.

Pour l’édition de la Mobility MasterClass de Rennes qui s’est tenue le 12 mars, 41 étudiants ont planché sur le sujet de l’approvisionnement et de la sécurisation des chaînes de produits sensibles en prenant l’exemple des médicaments.

Revalorisation du secteur

Répartis en sept groupes, ils ont proposé leurs solutions à la problématique en se basant sur les questions qui se sont posées, aux niveaux international, national puis local, avec la distribution du vaccin.

Alors que les éditions précédentes étaient composées d’étudiants de Master 2, les participants étaient cette fois-ci de niveau Master 1 et issus de deux filières GPLA (gestion de production, logistique et achats), soit en parcours logistique et mobilité en formation initiale (26 étudiants).

Soit en parcours management des entreprises agro-alimentaires et de process (MEAP) en formation alternance (15 apprenants). Les présentations n’en ont pas été de moins bon niveau et deux équipes ont été primées.

À la problématique de l’approvisionnement, les groupes ont donné leurs suggestions pour renforcer le stock stratégique ou développer le multisourcing.

Sur le thème de la sécurisation, la blockchain a été abordée pour éviter les cyberattaques, sécuriser les données mais aussi pour mettre en lien les différentes parties prenantes.Les nouveautés en matière de technologies et initiatives pour contrer le vol de fret ont aussi été présentées.

Et plusieurs groupes ont aussi placé la relocalisation de l’industrie du médicament, la mutualisation ainsi que la logistique urbaine dans leurs suggestion d’amélioration de la chaîne d’approvisionnement.

GWENAËLLE ILY

Le saviez-vous ?

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...