Les atouts du Port Autonome de Lomé (PAL)

Par thierno - 10 juin, 2019 - 23:39

Port Autonome de Lomé (PAL), N°1 en Afrique de l’ouest, dit on. Avec une profondeur atteignant 16,60 mètres, il accueille des navires de 3ème génération.

Assis sur les conditions naturelles particulières, son bassin est délimité par deux digues de 950m et 1720m de long, ceux-ci le protège de l’ensablement. La position stratégique du PAL fait de lui le seul port sur la côte ouest africaine par lequel un navire peut joindre plusieurs capitales en un seul jour pour l’acheminement des marchandises. Ses activités directes et indirectes devaient donc en faire un vecteur de l’économie nationale.

Le Port de Lomé, c’est aussi un domaine de plus de 900 hectares.il est aussi un pôle d’attraction pour le commerce et l’industrie grâce à une vaste zone franche industrielle où sont implantées plusieurs entreprises.  Ces entreprises bénéficient des infrastructures portuaires de qualité, d’une réglementation souple et des avantages fiscaux douaniers et financiers.

Le port de Lomé est un port franc grâce au statut dont il jouit. La manutention et le transfert des marchandises dans l’enceinte portuaire s’effectuent  sans contrainte douanières, permettant ainsi un gain de temps dans les opérations de traitement des navires et des marchandises.

Le PAL repose sur la rapidité des formalités administratives qui est le résultat des efforts de simplification des circuits d’enlèvement des marchandises. Le port de Lomé abrite une vaste zone franche à vocation industrielle où sont implantées d’unités de production industrielle.

En vue de se conformer aux normes de sécurité recommandées par le Code International pour la Sureté des Navires et des Installations Portuaires (Code ISPS), le PAL a mis en place, notamment l’installation d’un système de télésurveillance des installations portuaires et un corps de la sûreté portuaire garantissant ainsi une sécurité optimale sur tous les biens.

En un mot, Le port Autonome  a les atouts nécessaires pour bien se porter.

Kossi Djifa GANKE Maître Logisticien/ Correspondant ALM Togo/ Bénin

Le saviez-vous ?

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...