Le Sénégal choisit DP World pour la construction du port en eau profonde de Ndayane

Par ediallo - 26 décembre, 2020 - 15:59

Le Sénégal va démarrer sous peu la construction d’un nouveau port en eau profonde. Cette future plateforme, qui entend se positionner comme l’une des plus performantes de la sous-région, vise à décongestionner le port de Dakar, qui draine actuellement 95% des échanges commerciaux du pays.

C’est finalement Dubaï Ports World (DPW) qui a été choisi pour le développement du futur port en eau profonde de Ndayane. L’accord entre l’Etat du Sénégal et l’exploitant portuaire émirati a été signé le mardi 22 septembre à Dakar, en présence du président Macky Sall.

Situé sur la Petite-Côte au sud de Dakar, le futur port multifonctionnel de Ndayane, qui s’étend sur une superficie de 600 ha, permettra de décongestionner significativement le port autonome de Dakar (PAD) qui capte actuellement 95% des échanges commerciaux du Sénégal, mais aussi 80% des hydrocarbures et 65% des autres trafics du Mali.

Selon les termes du contrat, DP World Dakar SA, la coentreprise locale entre DP World et PAD, injectera 837 millions USD pour l’exécution de la première phase du projet. Il s’agit du plus gros investissement du secteur privé dans l'histoire du Sénégal et du plus important projet portuaire de DP World en Afrique à ce jour.

Cette étape comprend l’aménagement d’un terminal à conteneurs sur 300 ha, un chenal maritime de 5 km et la construction d’un quai de 840 m – d’une profondeur de 18 m – dimensionné pour accueillir des post-Panamax et des navires de 366 m de long.

La deuxième phase du projet, qui mobilisera 290 millions USD, verra la construction d’un deuxième quai de 410 m et le dragage supplémentaire du chenal marin. Sa mise en service permettra de traiter des navires de 400 m de long.

« Ce port sera le plus grand de l’Afrique de l’Ouest et pourra accueillir les plus gros navires de l’espace maritime. Il va également être jumelé à une zone économique spéciale pour en faire un véritable pôle d’attraction qui va attirer un grand nombre d’investisseurs et contribuer ainsi à la création de milliers d’emplois pour la jeunesse du pays », indique la présidence de la République du Sénégal.

De nouvelles liaisons routières et ferroviaires relieront le port à Dakar et au réseau de transport régional. Le PAD estime que 400 emplois supplémentaires seront créés lors du déménagement du port actuel. La construction proprement dite devrait générer quelque 3 000 emplois.

Romuald Ngueyap

 

Le saviez-vous ?

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...