Le Port de La Rochelle modernise ses installations ferroviaires

Par ediallo - 8 octobre, 2021 - 06:48

Le Grand Port Maritime de La Rochelle va conforter la montée en puissance de son trafic fret ferroviaire en prolongement d’un programme d’investissement à deux chiffres. La part modale du rail devrait ainsi poursuivre sa croissance et atteindre les 20 % à l’horizon 2024.

Avec leurs trafics annuels supérieurs à des millions de tonnes, voire plusieurs dizaines de millions de tonnes, les grands ports maritimes français sont de formidables pourvoyeurs de trafic pour le fret ferroviaire. Encore faut-il que les installations soient à niveau.

Celles du Port de La Rochelle, qui ont vu passer 1 222 614 tonnes en 2020 (+ 80 % par rapport à 2007 !), vont à leur tour bénéficier d’un investissement très significatif.

Engagé en juin et devant se poursuivre jusqu’à début décembre 2021, le programme de travaux de rénovation des installations ferroviaires portera en effet sur près de 13 millions d’euros, entièrement pris en charge par SNCF Réseau.

Ces travaux comportent deux opérations principales : le remplacement du tablier d’un pont et le renouvellement complet de la voie ferrée entre la gare de La Rochelle et le début du réseau portuaire. Le linéaire traité sera de 4 km.

Retrouver la vitesse nominale de la ligne, 50 km/h

Comme l’explique Nicolas Menard, directeur des Infrastructures au Port, dans la lettre d’information mensuelle du port, L’Escale Atlantique, "les travaux réalisés permettront de retrouver la vitesse nominale de la ligne, soit 50 km/h au lieu de 30 km/h, cette augmentation de vitesse ne devant pas entraîner une augmentation de niveau sonore pour les riverains".

Pour mener à bien ces chantiers, différentes périodes de fermeture de la ligne électrifiée à voie unique ont dû être mises en place. Les deux prochaines sont prévues du 11 au 30 octobre et du 15 au 18 décembre 2021.

Mais ces interruptions de circulation ont été programmées en étroite concertation avec les entreprises ferroviaires desservant le port (Ouest Rail, filiale de Millet Rail, Fret SNCF, Europorte et ETMF) ainsi qu’avec les chargeurs.

Travaux complémentaires

Le port profite par ailleurs des travaux engagés par SNCF Réseau et des interruptions de trafic précitées pour moderniser ses propres installations ferroviaires.

Ainsi, il sera procédé au dédoublement/réhabilitation de la voie numéro 2 qui était, jusque-là, la voie unique d’entrée au port et à l’agrandissement et à la modernisation du poste P (poste d’aiguillage).

D’autres travaux complémentaires d’un montant d’environ 0,5 million d’euro sont d’ores et déjà prévus. Réalisés courant 2022, ils permettront de favoriser la formation de doubles rames d’une longueur pouvant aller jusqu’à 750 m. 

En prolongement de ces travaux d’un coût de 1,7 million d’euros, le Grand Port Maritime de La Rochelle prévoit de porter la part modale du rail à 20 % à l’horizon 2024. Cette part – l’une des plus importantes au sein des ports de l’Hexagone – était de 14 % en 2020. 

OLIVIER CONSTANT 

Le saviez-vous ?

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...