Le Maroc veut booster ses exportations d’huile d’olive conditionnée vers l’Angleterre

Par ediallo - 14 septembre, 2021 - 16:43

Le Maroc planche sur une nouvelle stratégie de promotion des investissements pour augmenter l’offre exportable de l’huile d’olive conditionnée vers l’Angleterre. Parmi les pistes envisagées, le développement de partenariats commerciaux et d’investissements avec les professionnels britanniques. Une grande étude est également en cours de lancement pour mieux adapter l’offre marocaine aux exigences de ce marché stratégique européen.

Le Maroc envisage de renforcer sa présence sur le marché britannique de l’huile d’olive conditionnée. Une nouvelle stratégie est en cours d’élaboration afin de promouvoir les investissements permettant d’augmenter l’offre exportable marocaine de ce produit en Angleterre et l’accès à ce marché.

Ce chantier s’inscrit dans le contrat-programme 2017-2021 pour le développement des industries agro-alimentaires, avec le passage d’une commercialisation en vrac à un conditionnement pour une meilleure valeur ajoutée.

Le contrat-programme prévoit de renforcer l’attractivité des investissements dans la filière oléicole, particulièrement le développement opérationnel des exportations de l’huile d’olive locale sur certains marchés internationaux à fort potentiel commercial.

Le Maroc se maintient, depuis plusieurs années, dans le Top 10 des grands producteurs de l’huile d’olive au monde, avec 145.000 tonnes sur une production mondiale de 3,12 millions de tonnes pour la campagne 2019-2020.

Cependant, ses exportations restent limitées à environ 20.000 tonnes en raison d’une faible compétitivité face à une offre excédentaire et une stagnation de la demande mondiale qui a induit une chute des prix sur un marché caractérisé par deux récoltes successives importantes en 2018-2019 et 2019-2020.Le Maroc veut ainsi booster son offre exportable sur plusieurs marchés.

À cet effet, le ministère de l’Agriculture, à travers l’Agence pour le développement agricole (ADA), planche sur le recrutement d’un expert.

Ce dernier l’accompagnera dans la réalisation d’une étude sur l’accès opérationnel de l’huile d’olive marocaine au marché anglais à travers l’analyse de plusieurs aspects notamment, réglementaires, sanitaires, commerciaux, normatifs, douaniers, logistiques et pratiques non tarifaires.

Cette étude devra, entre autres, caractériser le profil des consommateurs des huiles d’olive en Angleterre et proposer un plan d’action afin de mettre en adéquation l’offre du Maroc avec les caractéristiques de ce marché et les exigences de ses consommateurs.

Les parties prenantes au projet travailleront également sur le développement de partenariats commerciaux et d’investissements visant l’amélioration de la commercialisation de l’huile d’olive marocaine en Angleterre.

C’est ainsi que l’expert sera en charge de proposer une liste de contacts d’opérateurs du marché de ce pays européen susceptibles de nouer des liens et des partenariats avec leurs homologues marocains.

Et ce, pour développer l’accès de l’huile d’olive marocaine sur les créneaux de consommation et les canaux de distribution de ce marché stratégique.

L’étude identifiera, par ailleurs, les principaux axes de la logistique à déployer pour atteindre les objectifs escomptés : plateforme de stockage, liaisons maritimes, délais, coût, livraison des marchandises, logistique, délai d’acheminement, démarches portuaires sur place, etc.

«À travers cette étude, l’ADA souhaite promouvoir les investissements permettant d’augmenter l’offre exportable de ce produit vers l’Angleterre en dotant l’interprofession d’informations opérationnelles spécifiant les mesures qui pourront permettre aux investisseurs de gagner des parts de marché d’exportation de l’huile d’olive conditionnée», souligne l’Agence pour le développement agricole. 

Moncef Ben Hayoun

Le saviez-vous ?

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...