Le Maroc va investir plus de 49 millions EUR dans le tourisme et le transport aérien en 2021

En 2021, le Maroc injectera plus de 49 millions EUR dans le secteur du tourisme et du transport aérien, durement affecté par la pandémie avec des revenus touristiques en baisse de 92% au cours des 3 premiers trimestres de 2020. La modernisation des aéroports de Rabat, Casablanca et Nador se poursuivra.

Le secteur du tourisme et du transport aérien au Maroc bénéficiera d’un investissement de 534,12 millions de dirhams (49,4 millions EUR) en 2021. L’annonce a été faite, le 25 novembre 2020 à Rabat, par la ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport aérien et de l'Economie sociale, Nadia Fettah Alaoui (photo).

C’était lors de la défense de son budget devant la Commission des secteurs productifs (Chambre des conseillers), dans le cadre du projet de loi de finances 2021. Cette enveloppe représente 90% du budget global (hors dépenses du personnel) de son département, a-t-elle dit.

Dans les détails, la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT) et l'Office national marocain du tourisme (ONMT) bénéficieront respectivement d’une subvention de 300 millions et 134,7 millions de dirhams. Alors que la dotation de la SMIT a subi une coupe de 18%, le budget de l'ONMT est maintenu inchangé.

Et ce dans l'optique de promouvoir davantage le tourisme national en vue de récupérer les parts de marchés perdues suite à la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, a expliqué la ministre. Par ailleurs, les établissements de formation dans le secteur bénéficieront d’une affectation de 16,9 millions de dirhams.

Soulignons que le secteur du tourisme qui représente 7% du PIB du Maroc a connu une contraction historique avec 78% de baisse des arrivées (janvier – septembre).

De 13 millions d’arrivées en 2019, le Maroc n’aura enregistré que 2,2 millions au cours des neuf premiers mois de l’année. Conséquence : les entrées en devise ont été également impactées avec une baisse de 92% comparativement à 2019.

Dans le cadre d’un programme d’accompagnement pour les TPE et les hôtels, environ 1 198 entreprises ont bénéficié d’un soutien financier pour un montant de 684 millions de dirhams.

Dans le sous-secteur du transport aérien, les chantiers en cours vont se poursuivre. Il s’agit notamment de la construction du nouveau terminal de l’aéroport international Rabat-Salé (dont l'investissement est estimé de 1,6 milliard de dirhams) qui apportera une capacité supplémentaire de 4 millions de passagers.

Les travaux en cours à l’aéroport Mohammed V de Casablanca et à l’aéroport de Nador dans le nord-est du pays devraient s’achever d’ici 2021.

Romuald Ngueyap

Le saviez-vous ?

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...