Le chinois EHang adapte un de ses taxis volants à la lutte contre les incendies

Par thierno - 2 août, 2020 - 10:22

Les incendies de bâtiments ne sont déjà pas toujours faciles à maîtriser, le travail est d'autant plus dur pour les pompiers lorsque le feu se déclare dans les étages supérieurs. Pour les aider dans leur tâche, le Chinois EHang, spécialisé dans les taxis volants, a mis au point une nouvelle application pour son drone de transport.

Dans sa version classique, le EHang 216 est un appareil biplace de 1m77 de haut et de 5m61 d'envergure. Il est capable de soulever 220 kg à une vitesse maximale de 130 km/h, sur 35 kilomètres. Entièrement électrique, il se recharge via des prises 220 V ou des super chargeurs 380 V.

Des canons en plus

La modèle pompier conserve ces caractéristiques, auxquelles s'ajoutent six lanceurs d'agents extincteurs placés sur le toit par grappes de trois. Un système de visée laser ainsi qu'une caméra infrarouge sont installés au centre de celles-ci. Un canon à eau d'une dizaine de mètres se trouve également en dessous du cockpit.

L'utilisation d'engins pour lutter contre les incendies n'est pas une nouveauté en soit. Les japonais ont par exemple mis au point une lance robotique qui s'oriente grâce aux jets d'eau. En France, des robots terrestres aident régulièrement les pompiers, d'autres sont également mobilisés dans les travaux de Notre-Dame.

UN RÉMI AMALVY 

Le saviez-vous ?

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...