L’Algérie veut créer le plus grand hub aérien d’Afrique à Tamanrasset

Par ediallo - 19 octobre, 2020 - 07:47

Les autorités algériennes envisagent de réaliser le plus grand hub aérien d’Afrique à Tamanrasset. Cette plateforme aéroportuaire sera dédiée au transport de passagers et de fret de et vers les plus grandes capitales africaines.

Il s’agit d’une recommandation du président Abdelmadjid Tebboune lors du dernier Conseil des ministres. La ville de Tamanrasset, située à 2 000 kilomètres au sud d’Alger, a été choisie pour accueillir ce grand projet, qui s’inscrit dans le cadre du plan gouvernemental de développement du secteur du transport aérien en Algérie.

Selon l’expert algérien Lamine Chouiter, interrogé par le site francophone Sputnik, l’Algérie doit profiter de la position stratégique de Tamanrasset pour développer son économie. Le choix de cette ville du Sahel, située à la porte de l’Afrique de l’Ouest, n’est pas anodin. Elle dispose de tous les atouts pour abriter une plateforme aéroportuaire de premier plan.

« La création d’un hub aérien dans la région du Hoggar est certainement un des plus grands projets qui sera lancé en Algérie. J’ai l’impression que l’annonce du Président Abdelmadjid Tebboune n’a pas été appréciée à sa juste valeur dans son propre pays. Elle est pourtant révolutionnaire. Des amis de plusieurs États africains, des personnalités politiques et des hommes d’affaires ont accueilli avec joie cette déclaration », affirme Lamine Chouiter.

Une grande opportunité pour le grand Hoggar

Cette plateforme aéroportuaire sera réalisée en collaboration avec des spécialistes et experts pour accéder au marché africain et exploiter la conjoncture économique mondiale par l’ouverture de nouvelles lignes, notamment vers les Amériques et l’Afrique.

Pour le PDG de Melya Global Services, Lamine Chouiter, il y a une vraie opportunité dans l’implantation d’une telle infrastructure aéroportuaire pour la ville de Tamanrasset et pour l’ensemble du Sud algérien. « Baser un hub et une compagnie de cette envergure à Tamanrasset créera de la richesse et un dynamisme économique extraordinaire.

Tamanrasset doit profiter de cette opportunité, car le Hoggar peut devenir une formidable destination commerciale, touristique, médicale et même sportive dans la région du Sahel », explique-t-il.

Cependant, ce projet nécessitera le lancement d’une nouvelle compagnie aérienne dédiée exclusivement à l’Afrique. « Il faut une entreprise qui puisse gérer cette infrastructure internationale. Air Algérie, qui est en grandes difficultés et qui a montré ses limites, n’est pas apte à relever un tel défi », indique-t-il.

Pour rappel, le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, avait ordonné en août dernier la création d’une nouvelle compagnie nationale de transport aérien en plus d’Air Algérie. Cette nouvelle compagnie publique sera créée pour s’occuper du transport aérien domestique. Air Algérie pourrait alors se concentrer uniquement sur ses vols internationaux.

Ahmed Oul

Le saviez-vous ?

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...