L’aéroport de Francfort et Lufthansa Cargo "fin prêts" à gérer les flux de vaccins anti-Covid

Par thierno - 14 septembre, 2020 - 08:48

Sur les 12 000 m2 de capacités réfrigérées de l'aéroport de Francfort, en Allemagne, deux tiers sont détenus par le hub pharmaceutique de Lufthansa Cargo. 2 000 m2 seront bientôt disponibles. Ces équipements sont à même de gérer les flux de vaccins anti-Covid à venir. La filiale fret de Lufthansa ouvre par ailleurs deux nouveaux centres logistiques spécialisés en produits pharmaceutiques à Munich et Chicago. 

L’aéroport de Francfort dispose d’une surface de 12 000 m2 de capacités réfrigérées. Deux tiers de ces surfaces sont occupées par le hub pharmaceutique de Lufthansa Cargo, Lufthansa Cargo Pharma, et 2 000 m2 supplémentaires seront bientôt livrés.

Fin août, l’administration de l’aéroport, la société Fraport, et Lufthansa Cargo assuraient "être fin prêts" pour gérer les flux à venir de vaccins contre le Covid-19. Au cours de l’année 2019, le premier aéroport d’Allemagne a transbordé 120 000 tonnes de vaccins, médicaments et autres produits pharmaceutiques. "Nous sommes leaders en Europe et préparés au mieux pour le vaccin contre le Covid-19", souligne Fraport dans un communiqué.

Vingt conteneurs thermiques ultra-modernes

Selon Fraport, 75 % des acteurs sur le site de Francfort sont certifiés pour effectuer logistique et transports spéciaux de produits pharmaceutiques. L’aéroport de Francfort dispose par ailleurs de 20 conteneurs thermiques ultra-modernes capables de prendre en charge les cargaisons entre les terminaux et les appareils, pour garantir la chaîne du froid. "Nous suivons de près l’évolution de la recherche tant pour les vaccins que pour les médicaments contre le Covid, précise Max Philipp Conrady, directeur du fret chez Fraport. Dès que ce sera opportun, nous serons à même de soutenir au mieux nos partenaires pour la répartition des vaccins et des médicaments."

Même optimisme chez Lufthansa Cargo, qui compte sur son réseau de 31 stations logistiques spécialisées en pharmacie à travers le monde. D’ici 2021, toutes auront le label de certification CEIV Pharma de la fédération aérienne IATA. "Seules cinq autres compagnies au monde ont été certifiées", souligne Lufthansa dans un communiqué.

"Le transport de produits pharmaceutiques est extrêmement délicat et exige un maximum de confiance de la part des compagnies aériennes envers tous les acteurs des différents processus, explique Alexis von Hoensbroech, directeur chez Lufthansa Cargo. Le plus important est le maintien d’une température constante, qui garantit que les médicaments peuvent être utilisés comme prévu après le transport. Que nous soyons parmi les premiers à avoir été certifiés récompense des années de travail et d’investissement."

Deux centres pharma à Munich et Chicago

En août, Lufthansa Cargo – qui transporte déjà 1,2 million d’ampoules d’insuline chaque jour à travers le monde – avait ouvert deux nouveaux centres logistiques spécialisés en produits pharmaceutiques à Munich et Chicago.

Le hub pharmaceutique de Munich – qui peut réceptionner 96 palettes sur un espace dédié de 1 000 m2 – vient d’être livré après cinq mois de travaux. Il dispose de deux départements réservés aux produits devant être stockés à entre + 2 et + 8 °C et à ceux qui nécessitent une température comprise entre + 15 °C et + 25 °C, ainsi qu’une zone pour les produits stockés à - 18 °C. 

Quant à l’aéroport O’Hare de Chicago, le site pharmaceutique existant avait été agrandi en juin. Il peut désormais recevoir 54 palettes sur 750 m2. 

NATHALIE VERSIEUX, CORRESPONDANTE À BERLIN ACTL

Le saviez-vous ?

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...