La Guinée va bientôt se doter d’un système mondial de détresse en mer

Par Ndeye Boury Dia - 7 octobre, 2019 - 13:23

La Guinée va bientôt se doter d’un système mondial de détresse et de sécurité maritime. Ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des conventions internationales et des recommandations  de l’organisation maritime internationale (OIM), est financé par la Belgique à hauteur de trois millions d’euros.

La signature du contrat d’installation du système s'est tenue à Conakry entre le ministère des transports et la société belge SAIT SECURITAS qui est adjudicatrice de l’installation du dudit système de détresse. Cette opération durera entre 8 et 10 mois.

Pour la chargée d’affaires de l’ambassade de Belgique en Guinée, ce projet permettra à la Guinée de respecter ses engagements pris dans le cadre de la convention de la sauvegarde en mer.

Une fois achevé, la Guinée aura rempli l’une des plus importantes obligations qui lui incombe en tant qu’État côtier. Il lui permettra aussi de renforcer la sécurité de la navigation sur son espace maritime et de contribuer efficacement à la prévention des actes illicites en mer, comme les attaques à mains armées sur les navires. L’accorde de financement a été signé depuis le 8 juin 2018.

Le ministre d’État aux transports qui a participé à la cérémonie de signature se dit heureux de conclure un tel accord qui selon lui, permettra de sauver des vies humaines en mer.

Le projet est constitué de trois principales composantes, à savoir, la mise en place de solutions utilisées dans le cadre du système mondial de détresse et de sauvetage maritime (SMDSM) et pour la diffusion de renseignements sur la sécurité maritime. La fourniture, l’installation et la mise en service d’un système de surveillance du trafic maritime sur les trois sites retenus (Sandervalia, Kassa et Kamsar). L’installation d’un système d’alimentation électrique de secours sur les sites. En plus de ces composantes, le projet comporte également un volet formation du personnel guinéen en charge de l’exploitation et de la maintenance des équipements.

 

 

 Youssouf Keita

pub

Le saviez-vous ?

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...