Interview avec Marcello Saponaro, Président de Africa Logistics Network

Non, absolument pas et cela pour deux raisons. La première est liée à la perspective : il y a 5 ans, mon père Alessandro a créé ce réseau car nous pensions sincèrement que l'Afrique représenterait l'avenir pour notre métier.

Pour la seconde raison, nous avons eu une très mauvaise expérience il y a 6 ans, avec une société malhonnête qui s’était présentée comme étant "transitaire" mais qui ne l’était pas.

Cette triste expérience a provoqué une perte de 35000 euros pour notre société Logimar. C'est alors que nous avons décidé de fonder un réseau qui se concentre sur l'Afrique et nous avons alors effectué un gros travail de sélection de sociétés de type PME en Afrique.

Pouvoir assurer n'importe quel type d'expédition, du LCL aux cargaisons spéciales, depuis et vers l'Afrique mais aussi faire partie d'un réseau mondial de professionnels.

Oui, bien sûr ! ALN est un réseau global qui compte actuellement 240 membres dans le monde entier dont 80 en Afrique. 

Oui, au début cela a été très difficile. La première année nous avons commencé avec nos partenaires internationaux de longue date et seulement quelques-uns étaient en Afrique.

Les premières demandes d'adhésion au réseau ALN n'ont pas tardé à arriver, et d'année en année, nous sommes devenus plus sélectifs. Nous refusons au moins 50% des demandes d’adhésions car soit le pays est déjà pleinement couvert, soit parce que l'entreprise requérante n'est pas fiable ou professionnelle.

 
Nous avons une assemblée générale chaque année. L'année dernière, elle s'est déroulée à Dakar et pour 2019, elle se tiendra à Istanbul du 13 au 16 Octobre. Nos conférences sont d’ailleurs alternées: une année, en Afrique et l’année suivante en dehors du continent africain.

Pour 2020, l'assemblée annuelle se déroulera à nouveau en Afrique : Le choix du lieu et du pays sera annoncé lors de notre meeting à Istanbul.

Eh bien, nous sommes le seul réseau qui couvre 98% de l'Afrique, cela devrait être suffisant à inciter les opérateurs intéressés à collaborer avec nos nombreux partenaires africains.

Jusqu’ici les réseaux se faisaient concurrence pour être présent sur 3 ou 4 continents.

Maintenant l'Afrique jouit de la même considération que les autres continents, peut-être même plus, quand on parle d’étendre les réseaux. Un peu de mérite est probablement dû au réseau ALN qui a été le premier à y croire.

Non car nous sommes fiers de cette concurrence !

Nos atouts et notre force sont que nous prétendons être un label de qualité pour les transitaires qui travaillent en Afrique; et surtout, ALN est une grande famille avec de vrais amis travaillant ensemble et pas seulement que pour le business.

Contacts :
www.africalogisticsnetwork.com 
info@africalogisticsnetwork.com

L'invité

Marcello Saponaro est le nouveau Président de Africa Logistics Network, la plus grande association de transitaires au monde fondée par son père Alessandro Saponaro en 2014.