Inauguration du terminal ferroviaire CargoBeamer

Par ediallo - 5 octobre, 2021 - 08:09

Le terminal d’autoroute ferroviaire CargoBeamer a été inauguré le mercredi 29 octobre à Calais en présence des élus et partenaires financiers de ce projet de développement de chaînes de transport durable.

CargoBeamer est un prestataire de services logistiques spécialisé dans le transport écologique de semi-remorques par rail. Sur le site de Calais, qui est le premier terminal utilisant, complétement, la technologie brevetée de l’entreprise, l’opérateur allemand est en mesure de charger et de décharger des trains de marchandises horizontalement et latéralement.

Il exécute, en seulement 20 minutes, le transfert de 72 unités de chargement d’un train, un avantage majeur par rapport aux traditionnels terminaux à grue.

De plus, sa technologie unique lui permet de traiter des remorques grutables et non grutables, et ce, sur un même train. Les remorques non grutables représentant plus de 90 % de l’ensemble des semi-remorques transportées sur les autoroutes européennes, CargoBeamer s’adresse à l’ensemble du marché européen du transport routier.

Sur ce nouveau terminal d’autoroute ferroviaire, plus de 430 unités de chargement peuvent être déplacées quotidiennement. Cela équivaut à six trains entrants et six trains sortants par jour.

Après une deuxième phase de développement prévue pour 2023, la capacité du terminal passera à environ 900 transferts quotidiens, qui se dérouleront de manière totalement automatisée et en silence.

Le coût total du terminal s’élève à 32 millions d’euros. Il a reçu le soutien financier de la Commission européenne, la Banque européenne d’investissement, l’agglomération Grand Calais Terres & Mers, la Région Hauts-de-France et l’État français.

La première ligne entre Calais et Perpignan (France) est exploitée depuis juillet. Quatre allers-retours sont proposés par semaine.

En octobre, une deuxième liaison reliera le terminal de Calais à Domodossola, dans le nord de l’Italie. Les deux connexions serviront de routes principales dans le réseau européen de CargoBeamer.

La technologie CargoBeamer : le principe

Le terminal CargoBeamer offre une technologie unique pour le chargement et le déchargement horizontal et latéral de trains de marchandises. Lorsqu’un train intermodal chargé de semi-remorques arrive au terminal sur l’une des voies ferrées, les wagons spéciaux CargoBeamer sont déchargés simultanément et latéralement.

Cette opération s’effectue sans reach stacker (chariot de chargement) ni grue, mais de manière entièrement automatique, sur simple pression d’un bouton. En parallèle, de nouvelles semi-remorques attendent, déjà, dans les couloirs de chargement.

Elles sont, ensuite, transférées mécaniquement sur le train après un déchargement réussi. Un train entier peut être traité de cette manière en 20 minutes seulement pour repartir peu après.

Le terminal d’autoroute ferroviaire CargoBeamer de Calais se compose de deux voies ferrées avec deux couloirs de chargement de chaque côté.

Les semi-remorques entrent et sortent du site par un portail d’entrée et peuvent être stockées sur un grand parking jusqu’à ce qu’elles soient chargées sur le train ou récupérées par le client pour être transportées vers leur destination finale.

Tous les processus sont supervisés depuis un bâtiment d’exploitation, tandis que le personnel du terminal vérifie la sécurité de chaque remorque entrante et sortante et surveille le processus de chargement.

Mesurant 550 mètres de long et 110 mètres de profondeur, le terminal occupe beaucoup moins d’espace qu’un terminal à grue classique. Les terminaux CargoBeamer sont construits de manière modulaire en utilisant un nombre variable de voies ferrées.

Un train intermodal, qui mesure environ 700 mètres de long, est, donc, divisé en deux ou plusieurs parties à son arrivée sur le site. Chaque partie du train est déchargée et chargée individuellement, et les deux parties se réassemblent avant que le train ne reparte.

La technologie CargoBeamer : les équipements

Le système CargoBeamer intègre les différents éléments nécessaires à la mise en place de service d’autoroute ferroviaire. Cette technologie innovante est basée sur les éléments suivants :

  • Le « JetModule » est un wagon ferroviaire sophistiqué, robuste et silencieux spécialement adapté au transport de semi-remorques non-préhensibles. Ce wagon est conforme aux normes européennes pour le transport ferroviaire et est homologué pour circuler sur la totalité du réseau ferroviaire.

Grace à sa paroi latérale rabattable, il est adapté au transbordement horizontal et automatisé dans les terminaux CargoBeamer. De même, les wagons peuvent, également, être chargés par portique ou grue télescopique (reach-stacker) dans les terminaux de transport combiné existants.

  • Une palette de manutention servant d’interface entre le wagon ferroviaire et l’infrastructure permet le transbordement de semi-remorques non-préhensibles. Dans le terminal, les semi-remorques sont tirées directement sur les palettes placées au sol avant l’arrivée du train.
  • Une fois le train en quai, les palettes sont chargées sur les wagons latéralement et de manière automatisée, grâce au module de manutention CargoBeamer. Dans les terminaux de transport combiné classiques, la palette permet de rendre les semi-remorques préhensibles par portique ou grue télescopique standard. Une fois chargée, la palette forme une partie intégrale du wagon ferroviaire CargoBeamer.
  • Les « GateModule » sont des modules de manutention installés dans les terminaux CargoBeamer permettent le transbordement latéral et automatisé des semi-remorques sur les wagons ferroviaires. La manutention d’un train complet se fait de manière simultanée, ce qui permet de ramener le temps des opérations de chargement et déchargement à 20 minutes.
  • Le système informatique « eLogistics » permet la bonne gestion de l’ensemble des processus liés au services d’autoroute ferroviaire. Il sert également comme interface vis-à-vis des clients, qui peuvent réserver les trajets en ligne et suivre leur livraison en direct.

De même, ce système permet la digitalisation de la documentation du transport, ce qui facilite la coordination et les échanges entre les différents acteurs impliqués dans la prestation de transport.

CB

Le saviez-vous ?

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...