IAM : SÉMINAIRE DE FORMATION DES FORMATEURS EN SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

Par thierno - 29 avril, 2019 - 22:30

«  Un programme en phase avec les besoins réels du continent africain  »

En partenariat avec Kühne Foundation et Africa Resource Centre For Supply Chain (ARC), l’Institut Africain de Management (IAM) accueillait un atelier de formation en Supply Chain Management (SCM). Une initiative saluée par l’ensemble des acteurs qui ont pris part aux échanges et qui entre dans le cadre du renforcement des capacités des formateurs dans un secteur où le manque de compétences logistiques se fait toujours sentir.

Cette rencontre qui s’est tenue dans la salle MBA de l’IAM a réuni une vingtaine de participants et s’est matérialisée grâce aux collaborations de Kühne Foundation et Africa Resource Centre For Supply Chain, dans le cadre de la mise en place d’un Centre d’Excellence en Supply Chain Management. L’objectif principal étant de rendre meilleur les compétences des formateurs en logistique et des praticiens dans le domaine notamment les pharmaciens, les logisticiens qui s’activent dans le privé et les professeurs qui dispensent des cours dans les écoles supérieures.

C’est ce qu’a d’ailleurs expliqué le professeur Alassane FALL, Directeur du programme SCM qui précise que l’IAM est très orienté quant à la satisfaction des besoins de l’économie nationale et internationale tout en rappelant l’intérêt de cet atelier.

« Tous les grands penseurs en Supply Chain le disent, qu’il n’y a pas d’économie sans logistique et nous avons remarqué qu’au niveau de l’Afrique subsaharienne, il existe un manque de compétences en logistique à tous les niveaux, au plan managérial comme au plan opérationnel » explique le professeur.  Il s’est aussi réjoui du partenariat avec la Fondation Kuehne et ARC, avec qui un accord a été trouvé pour l’organisation de ce séminaire avec comme but le renforcement des capacités des acteurs du secteur de la logistique.

Pour rappel, un Master en Supply Chain Management qui compte désormais une trentaine d’étudiants a été créé il y a deux ans en partenariat avec l’Université de Michigan et ARC qui ont appuyé l’IAM pour développer un programme en rapport avec les besoins réels du continent. « Un programme prisé, très apprécié par les acteurs dans les domaines d’activités diversifiés avec beaucoup de nationalités » a fait savoir M. FALL qui ajoute que les étudiants formés l’année passée ont obtenu de très bons résultats dans leurs fonctions respectives.

Il souligne d’ailleurs que parmi les participants à ces échanges, il y a des étudiants en Master, des professeurs, des membres de l’administration, des entreprises du secteur privé. Evoquant les résultats attendus au terme de la formation M. FALL soutient que « forcément, il y aura un grand apprentissage et une restitution tant au niveau des entreprises et qu’au niveau de l’enseignement ;  nous espérons que les participants sortiront avec plus de compétences quand à la compréhension du rôle de la Supply Chain quand à l’optimisation de la gestion des flux au niveau de l’économie nationale et internationale ».

C’est dans ce sens que l’a expliqué Dr. Denny Cho, Professeur en Pennsylvanie et dans les grandes universités américaines, le formateur du séminaire, qui dispose d’une expérience avérée de plusieurs années en Supply Chain.

A son avis « la logistique est incontournable pour une économie performante et équilibrée ; raison pour  laquelle, il faut de la compétence à travers des étudiants qualifiés mais au préalable des formateurs de qualité qui ont une maitrise du domaine dans tous ses aspects ». D’ailleurs, c’est pourquoi la formation qu’il a dispensée est axée principalement sur la distribution, l’implantation d’un réseau et l’entreposage.

Le Docteur Mouhamed Saloum FALL, Chef de la Division des programmes de santé au niveau de la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA) avoue que cette formation vient à son heure. « Nous sommes en train de transformer notre chaine de gestion logistique au niveau de la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement d’où l’intérêt de la mise en place du concept Yeksi-naa. Et cette formation nous permet  de renforcer nos capacités afin de mieux gérer cette chaine d’approvisionnement » a-t-il fait savoir se réjouissant des échanges et partages d’expériences avec les acteurs du système venus d’autres pays qui leur permettra à coup sûr de rendre meilleur le système.

Evoquant les contours du programme Yeksi-naa, il explique que « la PNA est dans la phase de maturation et il y a encore des réglages à faire mais l’ensemble des acteurs ont salué et demandé qu’on puisse l’intégrer et le renforcer pour permettre à tous les sénégalais d’obtenir leurs médicaments au moment opportun ». 

C’est dans ce sens que des efforts énormes ont été consentis par l’État pour que  dans les zones les plus reculées du Sénégal la distribution puisse se faire puisqu’il n’y pas de système privé au niveau de ces zones. « Nous ne produisons pas nous importons, le monde de la logistique est en mutation continue et il faut avoir un bon système de distribution pour éviter les ruptures et rendre performant le système sanitaire » a-t-il conclu. 

Youssou B. H. SANE & Thierno A. DIALLO

Votre avis compte !

Le saviez-vous ?

Un Incoterm

C’est une condition de vente à l’international qui détermine les conditions de répartition et de...

Le saviez-vous ?
Un Navire Panamax

C’est un navire dont la largeur est égale à celle du pont de Panama qui est de 32,3m.

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...