Covid-19 : commerce intra-africain, priorités et pandémie

Par ediallo - 12 novembre, 2020 - 20:52

Les négociations tarifaires se poursuivent mais la pandémie a eu un impact sur le développement des transactions commerciales sur le continent.

L'année dernière, les pays africains ont signé un accord visant à accroître les transactions commerciales sur le continent.

S'il est mis en œuvre avec succès, ils estiment qu'il pourrait créer un marché africain unique de plus d'un milliard de consommateurs.

S'il est atteint, l'objectif de libre circulation des services et marchandises en Afrique et avec le reste du monde, ferait du continent la plus grande zone de libre-échange au monde.

L'initiative de libre-échange pourrait créer un marché intégré avec un PIB total de plus de 3 billions de dollars, selon le groupe de réflexion américain Brookings.

Pour l'heure, les échanges entre pays africains restent bien en deçà des attentes par rapport aux autres régions du monde.

Selon la Banque africaine de développement (BAD), les exportations intra-africaines ne représentent que 16,6 % du commerce total.

Mary-Ann Russon

Le saviez-vous ?

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...