CONTRIBUTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DU PORT DE DAKAR

A l’heure actuelle, le PAD est positionné à l’avant dernière place des Ports de la Côte-Ouest-Africaine en termes de volume d’échanges commerciaux selon les rapports officiels de la conférence des nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Pour relever le défi de la gestion de l’outil, il y a lieu de prendre des mesures hardies susceptibles de relever le niveau de performance actuelle pour faire face à la concurrence et assurer la pérennité de l’activité.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Pas encore abonné ? Créer votre compte

Publié par :

FODE SAKHO Enseignant-Consultant-Formateur Auditeur international certifié IRCA

Suivez-nous !

pubs