Comment, en ouvrant des magasins, Haribo a dû automatiser sa supply chain

Par Ndeye Boury Dia - 7 octobre, 2019 - 09:07

Haribo désormais ouvre ses propres magasins. L'occasion pour le géant de la confiserie d'automatiser sa supply chain grâce au logiciel de FuturMaster qui lui va aussi lui permettre d'affiner le lancement de ses nouveaux produits. Lancements d'autant plus compliqués que l'achat de friandises est souvent compulsif et que les goûts varient d'un pays à l'autre... 

Halloween approche à grand pas. Le moment de se déguiser mais aussi de dévorer des Fraises Tagada, des Dragibus ou encore des Chamallow… à condition que ces bonbons soient disponibles en rayon ! Pour optimiser sa gestion des stocks, Haribo s'est doté d'un nouveau logiciel en 2017 automatisant sa supply chain. Un investissement d'autant plus nécessaire que le géant de la confiserie ouvre ses propres magasins.

UN LOGICIEL SUPPLY CHAIN POUR AUTOMATISER LA GESTION DES STOCKS

Au total, cinq nouveaux magasins Haribo ont ouvert leurs portes l'année dernière en France, s'additionnant aux magasins déjà existants.

Haribo, qui exporte ses bonbons dans plus d'une centaine de pays, compte 19 sites de production et 10 centres de distributions dans le monde.

En France, ce sont deux centres de distribution et usines qui fabriquent plus de 50 000 tonnes de confiseries chaque année et réalisent 18 000 livraisons aux détaillants dans l'Hexagone. Un vrai casse-tête pour connaître la quantité de bonbons à produire et savoir quel produit livrer à quel endroit. Et ce d'autant plus que l'achat de friandises est souvent compulsif et que les goûts varient selon les régions.

Depuis 2017, Haribo s'est donc doté du logiciel supply chain de FuturMaster. L'objectif : anticiper la demande afin de réduire ses stocks et le gaspillage. Haribo automatise donc sa gestion de l'offre et de la demande qui était auparavant faite de façon manuelle.

L'industriel, qui assure obtenir "des plans de production et de promotion détaillés jusqu'à un an à l'avance", affirme avoir atteint 80% de précision de prévisions contre 60% auparavant.

Ce logiciel lui permet aussi d'assurer la disponibilité des ingrédients et des emballages. La mise en place de cette supply chain automatisée n'est pas très innovante en soi, mais elle devenait d'autant plus nécessaire que le confiseur lançait ses propres magasins.

DE L'IA POUR MIEUX GÉRER LES LANCEMENTS DE PRODUIT

Maintenant, Haribo souhaite passer à l'étape supérieure. En juillet 2019, FuturMaster a annoncé booster son logiciel avec des algorithmes d'intelligence artificielle.

L'objectif ? Augmenter le taux de réussite de lancement des nouveaux produits et améliorer la planification des promotions.

Or, le lancement de nouveaux produits est l'un des meilleurs moyens de stimuler les ventes dans le secteur de la confiserie, selon une étude d'Elsa Cros citée par Haribo.

Concrètement, FuturMaster se penche sur l'historique des ventes afin de regrouper des produits présentant des caractéristiques similaires et d'analyser leurs comportements.

"Le système autonome applique ensuite un ensemble de règles pour calculer automatiquement les exigences de volume sur une période variable", ajoute FuturMaster.

La météo ou encore les informations véhiculées par les réseaux sociaux peuvent aussi être pris en compte. Ainsi, le logiciel peut anticiper la rupture de stock d'un nouveau produit qui plairait ou au contraire ne pas relancer sa production trop rapidement et éviter les invendus. La prochaine étape pour Haribo ? Améliorer sa planification des promotions et des lancements saisonniers.

 

 

LÉNA COROT

Le saviez-vous ?

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...