Bolloré Logistics poursuit la livraison des masques de protection

Par thierno - 20 juin, 2020 - 20:39

Sur les plus de 500 millions de masques de protection que Bolloré Logistics a déjà livrés en France grâce à ses ponts aériens avec la Chine et le Vietnam, 1,3 d’entre eux ont été réceptionnés à l’Ile de La Réunion le 7 juin. Ces ponts aériens devraient rester actifs jusqu’à la mi-juillet 2020.

Même si le plus gros des acheminements a déjà été réalisé, les ponts aériens mis en place par Bolloré Logistics sur la Chine et le Vietnam restent très actifs.

Le dernier développement en date a consisté en l’acheminement de 1,3 million de masques de protection depuis Hanoi vers l’Ile de La Réunion le 7 juin.

Une première sur La Réunion

"Les 1 382 cartons répartis à la fois en soute et sur le pont principal entre les sièges d’un Airbus A330-300 de Corsair représentaient un volume total de 138 m3. L’appareil est ensuite revenu sur l’aéroport de la capitale vietnamienne pour charger à nouveau des masques à destination de Paris-Orly, base de la compagnie Corsair", explique Loig Pavard, Directeur général Outremer de Bolloré Logistics.

L’organisation de ce vol qui a donc concerné un appareil passagers provisoirement utilisé à des fins cargo a été supervisée par la cellule de crise de Bolloré Logistics.

Implantée à Paris-Charles de Gaulle depuis début mars 2020, cette cellule a pour rôle de répondre aux besoins d’urgence (Gouvernement français, entreprises, etc) dans le cadre de la crise sanitaire liée au COVID-19.

Une organisation en place jusqu’à mi-juillet

Un premier pont aérien a, ainsi, été mis en place sur la Chine à partir de la mi-mars. Depuis, et à partir des aéroports de Shanghai, Shengzhou et Guangzhou, ces vols essentiellement assurés par Air France ont en grande majorité pour destination Paris-Charles de Gaulle.

Plus récent puisqu’ayant débuté à partir de la mi-avril, le second pont aérien relie le Vietnam à la France. Spécialisé en masques textiles, ce pays exporte ses produits depuis les aéroports de Hanoi et Saigon.

"Au 31 mai, ce sont ainsi plus d’un demi-milliard de masques qui ont, été transportés auxquels s’ajoutent d’autres équipements de protection tels que des gants chirurgicaux, gel hydro alcoolique et respirateurs. Cela a représenté plus de 200 vols. Nous estimons qu’il nous reste 20 % d’acheminements supplémentaires à réaliser jusqu’à la mi-juillet", précise, pour sa part, Philippe de Crécy, vice-président Airfreight Europe de Bolloré Logistics. 

OLIVIER CONSTANT

Le saviez-vous ?

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...