Au Maroc, les pétroliers sous le coup de sanctions financières

Par thierno - 31 juillet, 2020 - 13:19

Les principaux distributeurs de pétrole au Maroc risquent de lourdes sanctions financières pour pratiques anticoncurrentielles. Le Conseil marocain de la concurrence a conclu le 23 juillet à une entente des pétroliers et décidé d'infliger des sanctions de l'ordre de 9 % du chiffre d'affaires aux trois leaders du marché, Afriquia, Total et Vivo Energy (Shell).

Mais le cabinet du roi Mohammed VI vient de charger une commission ad-hoc de mener des investigations sur les "transgressions de procédure" du Conseil marocain, dénoncées par plusieurs de ses membres.

LA

Le saviez-vous ?

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...