AMAZON : Enfin le géant du e-commerce dévoile pour la première fois les fournisseurs de ses marques propres

Par cheikhba - 28 novembre, 2019 - 12:54

Près de 135 marques propres comme Amazone Basics ou Amazone Essentiels, c’est ce que Amazone commercialise de nos jours. Jusqu’ici, le géant du e-commerce offrait peu de transparence quant à la supply chain qui se trouve derrière ces produits. Aujourd’hui, on en sait un peu plus, mais est-ce assez ?

En 2009, Amazon a commencé à développer ses propres marques. La plus célèbre d’entre elles, Amazon Basics, propose des accessoires électroniques grand public, ainsi que des fournitures pour la maison et le bureau. Puis, pendant quatre ans, l’entreprise de Seattle a marqué une pause, avant de lancer des couche-culotte dans la gamme Amazon Elements. Celles-ci ont rapidement été retirées du marché pour un problème de conception, mais des lingettes pour bébé ou des vitamines étaient encore vendues dans la gamme Elements.

En 2017, cependant, Amazon a discrètement repris l’initiative et accéléré la cadence avec la commercialisation de plus de 60 nouvelles marques. Des marques principalement dédiées à la mode, aux chaussures et aux bijoux : au total, 65 marques sur 74, qui ne jouent pas de leur filiation avec le géant du e-commerce, couvraient ces secteurs. Les autres secteurs concernaient alors le multi-catégories, l’épicerie, la santé et l’entretien, et la maison et la cuisine. Aujourd’hui, l’entreprise compte près de 135 marques propres, qui couvrent des produits tels que les batteries (dont certaines explosent inopportunément), les couches, les aliments, l’habillement, les jouets, les matelas…
Aujourd’hui, grace à une enquête du Wall Street Journal mise sous pression le mois dernier, nous en savons beaucoup plus sur cette supply chain. Le journal affirme que des produits issus d’usines blacklistées par d’autres acteurs du e-commerce sont vendus sur la marketplace d’Amazon, le groupe de Seattle a pour la première fois publié une liste de près de 1 500 fournisseurs qui se trouvent derrière la fabrication des produits de ses marques propres. La liste fournit les noms et adresses de fabricants partout dans le monde. La majorité se trouve en Chine (plus de 500) et en Inde (plus de 160), les autres étant localisés aux Etats-Unis (près de 100), au Vietnam (55), à Taiwan (29), au Sri Lanka (29), au Bangladesh (23), au Japon (31), en Turquie (11), en Malaisie (10), en Thaïlande (9), au Mexique (9), au Pakistan (6), au Cambodge (5), au Madagascar (2), au Brésil (2), en Israel (1)… Parmi ces pays, beaucoup connaissent des taux de pauvreté élevé.

Ce qui explique cela, le pays comme la Chine et l’Inde, des codes du travail laxistes permettent la fabrication de produits à moindre coût et des conditions de travail discutables : au mois d’août, The Guardian a par exemple révélé que des parties d’appareils des gammes Echo ou Kindle étaient fabriquées par des adolescents de 16 à 18 ans travaillant la nuit, considérés comme « stagiaires ».
 

 

PUB

Le saviez-vous ?

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...