Amadou Koné échange avec le Premier ministre burkinabé sur la réhabilitation de la voie ferrée

Le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné a été reçu vendredi à Ouagadougou par le Premier ministre burkinabé, Christophe Joseph Marie Dabiré dans le cadre du démarrage effectif des travaux de réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou, selon un communiqué parvenu à l’AIP.

Les deux personnalités sont accordées sur le démarrage des travaux de réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya, en marge de la 12ème assemblée générale de l’académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM).

«L’Assemblée nationale burkinabé ayant autorisée la ratification de la convention révisée pour la réhabilitation et l’exploitation de ce chemin de fer entre le groupe Bolloré et l’Etat burkinabè, il ne reste plus qu’à lancer les travaux et ce sera fait avant la fin du premier semestre de cette année», a promis le ministre Amadou Koné au terme des échanges.

Ces investissements d’un coût d’environ 260 milliards F CFA permettront de rénover le réseau ferroviaire, l’acquisition ainsi que la modernisation des équipements, locomotives et wagons.

Le programme de modernisation devrait porter sur le renouvellement complet de 853 kilomètres de voie avec le déploiement de rails de 54 kilogrammes, la réhabilitation de 50 ouvrages d’art, de réhabiliter 31 gares, plusieurs ateliers de maintenances sur le réseau, de moderniser les équipements de ces ateliers de maintenances, de sécuriser 51 passages à niveau dans les deux pays et de déployer la radio sol-train sur l’ensemble du réseau.

Au terme de la première phase, ce sont cinq millions de tonnes de marchandises y compris du minerais notamment du manganèse et 800.000 voyageurs qui seront transportés. En plus, la vitesse des locomotives passera de 40 km/h actuellement à 60km/h.

Ces investissements visent selon les autorités ivoiriennes à accroître la performance du transport ferroviaire et contribuer à augmenter les capacités logistiques du Port d’Abidjan.

(AIP)

Le saviez-vous ?

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...