Air Algérie : Vers la reprise des vols dès la semaine prochaine

Par ediallo - 4 décembre, 2020 - 08:04

Le gouvernement a décidé la reprise des vols sur le réseau domestique. Selon un communiqué du Premier ministère, cette mesure entrera en vigueur à partir du dimanche 6 décembre.

«Cette mesure, qui sera applicable à compter du dimanche 6 décembre 2020, concernera d’une part la totalité des dessertes de et vers les wilayas du sud du pays», lit-on dans ce communiqué rendu public hier. Cette reprise va, dans un premier temps, concerner «50% des vols desservant celles du nord du pays».

La reprise de l’activité du transport aérien est soumise à des conditions relatives au respect strict des mesures de protection contre le coronavirus. Des conditions qui concernent les compagnies aériennes mais aussi les structures aéroportuaires.

Le gouvernement insiste sur ce point afin que cela n’aggrave pas la crise sanitaire déjà difficile à gérer. «La levée de la mesure de suspension des services aériens de transport public de passagers sur le réseau domestique demeure tributaire de la mise en œuvre et du strict respect des protocoles sanitaires spécifiques aux aéroports et à bord des aéronefs.

Elaborés sur la base des recommandations des autorités de l’aviation civile et adoptés par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus (Covid-19)», précise le communiqué selon lequel «les compagnies nationales de transport aérien sont chargées de multiplier les campagnes d’information en direction des usagers sur les mesures de prévention et de protection contenues dans les protocoles sanitaires et exigées pour les opérations d’embarquement et de transport».

A Air Algérie, où les avions sont cloués au sol depuis des mois, on attendait avec impatience la notification de ces décisions relatives à la reprise des vols qui ne pourrait qu’être bénéfique pour la compagnie nationale.

Cette compagnie s’est déjà activement préparée à cette éventualité. Les lignes intérieures concernées par cette levée de suspension seront mises en service dès la semaine prochaine. Cette reprise des vols va faire beaucoup d’heureux, notamment parmi la communauté universitaire.

En effet, la reprise des vols de et vers le Sud devrait faciliter les déplacements des étudiants habitant ces régions éloignées qui devront rejoindre leurs campus universitaires dès le 15 décembre.

Vols internationaux

Qu’en est-il de la reprise des vols internationaux ? Si certains médias l’ont annoncé pour le 27 décembre prochain, le communiqué du Premier ministère n’évoque pas cette reprise des vols internationaux.

Cela, même si la question aurait été minutieusement examinée lors d’un conseil interministériel présidé par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, le dimanche 29 novembre.

Advertisements

Selon des sources proches du ministère des Transports, le principe de reprise des vols internationaux aurait été acquis. Il resterait à le concrétiser sur le terrain, avec, bien entendu, le respect strict du protocole sanitaire, dicté par cette conjoncture de crise sanitaire.

Car, la reprise des vols internationaux ne dépend pas uniquement des autorités algériennes. Et selon les sources, des consultations auraient déjà été menées entre les autorités algériennes et françaises pour préparer le terrain à cette reprise, qui interviendrait après une longue suspension de plusieurs mois due à la pandémie de coronavirus.

Les vols internationaux, s’ils reprennent dans les prochaines semaines, vont permettre aux Algériens qui sont encore bloqués à l’étranger de regagner le pays.

Mais pas seulement. Selon nos sources, ces vols seront également ouverts à tous les Algériens installés à l’étranger et aux binationaux qui voudraient venir en Algérie. Cette reprise serait également d’un grand soulagement pour de nombreux étudiants inscrits dans des universités à l’étranger qui pourraient rejoindre leurs lieux d’inscriptions.

La reprise des vols domestiques et éventuellement des vols internationaux d’ici la fin du mois de décembre va assurément constituer une bouffée d’oxygène pour Air Algérie, asphyxiée comme beaucoup de compagnies aériennes dans le monde, par la suspension du trafic aérien à cause du coronavirus.

Selon les derniers chiffres fournis par sa direction, Air Algérie aura d’ici fin décembre un manque à gagner de 38 milliards de dinars sur le chiffre d’affaires des vols passagers. Des pertes qui vont aggraver son déficit qui a atteint au premier trimestre 2020 près de 40 milliards de dinars.

La direction de la compagnie a pris certaines mesures pour limiter les pertes, à l’instar de la diminution des salaires de ses quelque 9000 employés. Cela non sans provoquer des tensions.

Tout récemment, le syndicat des pilotes de lignes d’Air Algérie a lancé un cri d’alarme, demandant une reprise des vols le plus tôt possible.

Ce syndicat a affirmé que la situation dans laquelle se trouve la compagnie n’arrange personne, ni les pilotes de ligne qui ont perdu une partie de leurs salaires et qui risquent de se retrouver en manque d’heures de vols, ni la compagnie qui voit ses pertes qui s’alourdissent de plus en plus.

Cette reprise des vols mettra assurément du baume au cœur des employés de la compagnie et de nombreux clients qui pourraient voyager.

MOKRANE AIT OUARABI

Le saviez-vous ?

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...