3 % d’augmentations pour les salariés des ports allemands

Par thierno - 19 juillet, 2021 - 09:33

Le syndicat allemand des services Verdi et la fédération patronale des ports du pays, ZDS, sont enfin parvenus à un accord sur une hausse de 3 % des salaires des 11 000 marins allemands​​​​​, et de leur prime de congés payés, de 60 ​​​​€. L'accord est rétroactif au 1er juin.

Des hausses de salaires sont actées pour les marins allemands. Les 11 000 salariés du secteur toucheront ainsi 3 % de plus à la suite d'un accord négocié avec le syndicat de la branche Verdi et la fédération patronale des ports du pays, ZDS. Ils bénéficieront également d'une hausse de leur prime de congés payés de 60 ​​​​​​​€.

La prime annuelle versée aux salariés actifs sur les conteneurs augmente de 80 ​​​​​​​​​​​​​​€. L’accord, survenu après six rounds de négociation, est rétroactif au 1er juin et sera valable 12 mois, à l’issue desquels les partenaires sociaux se retrouveront pour renégocier la convention collective et les salaires dans la branche.

Une implication garante de la paix sociale

"C’est un très bon résultat et un grand succès pour tous les corps de métier actifs dans les ports, s’est félicitée Maya Schwiegershausen-Güth, négociatrice pour le syndicat Verdi. Nous avons réussi à sauver la convention collective et ouvert la porte à une hausse des salaires sur le long terme." En Allemagne, pays des conventions collectives et de la cogestion, les syndicats sont très impliqués dans la gestion des entreprises.

Cette implication est garante de la "paix sociale", les grèves sauvages étant interdites. Les syndicats ne peuvent appeler à la grève que lorsque les deux parties - syndicat et patronat - ont constaté l’échec des négociations lors des négociations régulières pour réactualiser les conventions collectives, notamment au niveau des salaires.

Pour éviter une grève

"Cette hausse de 3 % va bien au-delà de ce que les entreprises pouvaient supporter, déplore la négociatrice de ZDS Ulrike Riedel. La crise sanitaire a épuisé les réserves financières de nombre de nos membres. Le niveau élevé des augmentations est un défi pour la compétitivité des ports allemands.

Pourtant, nous avons considéré que cet accord était un moindre mal pour le secteur, et qu’il valait mieux accepter ce compromis que prolonger les négociations ou les faire échouer. L’accord n’en reste pas moins difficile à supporter pour les entreprises du secteur." La fédération ZDS a consenti à cet effort salarial afin d’éviter une grève, dont les conséquences auraient été plus graves encore pour le secteur en période de pandémie.

En 2018 déjà, les salariés du secteur avaient obtenu 3 % de hausses de salaires et la possibilité de choisir entre un jour de congé supplémentaire par an ou une hausse de la prime retraite versée par l’employeur de 15 à 70 €. Les salariés actifs dans les conteneurs recevaient, eux, une prime annuelle supplémentaire de 250 ans.

actu-transport-logistique

Le saviez-vous ?

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Un Terminal portuaire

C’est en quelque sorte un « petit port » à l’intérieur du port, muni d’installations spécifiques...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...