1400 conteneurs en ligne directe de la Chine

Par ediallo - 17 octobre, 2020 - 07:44

Un convoi ferroviaire arrive à Liège chaque jour

La zone portuaire trimodale de Renory a vu arriver, en juillet dernier, le premier train en provenance directe de Chengdu, capitale de la Province du Sichuan située au centre-ouest de la Chine, intégralement chargé de matériel médical.

Depuis fin 2018, la liaison ferroviaire entre la Chine et Liège s’est intensifiée au point qu’aujourd’hui un train arrive de Chengdu sur la zone portuaire de Renory tous les jours en vue de fournir ce matériel médical.

La société Liège Container Terminal (Groupe Novandi), installée sur une partie de la zone portuaire trimodale de Renory, située au sud de Liège, desservie par la route, le rail et la Meuse, a ainsi établi différents partenariats, notamment l’opérateur ferroviaire Linéas, dans le but d’organiser ces trafics ferroviaires entre Chengdu et Liège.

D’une fois par mois initialement, cette ligne ferroviaire est dorénavant passée à une fréquence de plusieurs fois par semaine. Des trains de marchandises en provenance de Chine arrivent donc désormais quotidiennement sur la zone portuaire de Renory directement.

Le tout premier train direct de Chine est arrivé sur la zone portuaire trimodale de Renory le 2 juillet dernier. Ce train a été suivi par une quarantaine d’autres depuis.

Grâce à la société Liège Container Terminal, ce sont, au total, plus de 1.400 conteneurs qui ont été acheminés par rail à Renory depuis juillet 2020.

Ce train, composé de 41 conteneurs, apporte à Liège du matériel médical, et notamment des milliers de masques de provenance de Chine à destination du Royaume-Uni. Ce matériel médical est alors réexpédié depuis Renory vers le Benelux et vers le Royaume-Uni par train et par bateau.

Traversée de l’Asie et de l’Europe

Parti de Chengdu, ce train a traversé divers pays. Du Kazakhstan, en passant par la Russie, la Pologne.., ce train emprunte la nouvelle route de la soie ferroviaire et dessert Liège après 20 jours de périple. Désormais, la ligne Chengdu – Liège permet d’acheminer les produits en moins de trois semaines et d’assurer ainsi une réexpédition rapide en train et en bateau vers les destinations finales en Europe.

Promouvoir l’intermodalité

Le Port de Liège, gérant diverses plates-formes multimodales renforce ses liens avec la Chine et continue à promouvoir l’intermodalité, c’est-à-dire la combinaison des différents modes de transports de marchandises. Mode complémentaire à la voie d’eau, le rail permet de limiter l’impact environnemental du transport de marchandises.

Selon Monsieur Emile-Louis Bertrand, Directeur général du Port autonome de Liège, « c’est grâce à cette intermodalité ou encore au « modal shift » (c’est-à-dire le transfert du trafic de marchandises de la route vers le rail et/ou la navigation) tant promus par les instances européennes que l’on pourra ainsi réduire le nombre de camions sur nos routes.

Le développement du Port de Liège, disposant de connexions voie d’eau et rail, dédiées à des entreprises utilisatrices de ces modes de transports, permet de répondre aux préoccupations de l’Europe en vue de la diminution des émissions de CO² dans les transports. »

Jean-Michel Crespin

Le saviez-vous ?

La logistique 4.0, c’est quoi ?

Entendue pour la première fois en 2011 lors du salon IAA d’Hanovre, la notion de « ...

Un Incoterm

C’est un contrat commercial qui détermine les conditions de répartition des frais, risques et...

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente,...